lafortune | morin

© David Wong 2018

L'UN L'AUTRE
Chorégraphie et interprétation  -  Sylvain Lafortune,  Esther Rousseau-Morin
Interprétation (doublure de E R-Morin) -  Annick Hamel
Conception sonore  -  Antoine Berthiaume
Conception lumière  -  Marc Parent
Dramaturgie  -  Estelle Clareton
Direction de répétitions  -  Jean-François Légaré & Jessica Serli
Costumes et scénographie  -  Marilène Bastien
Direction technique  -  Lee Anholt

Sylvain Lafortune et Esther Rousseau-Morin font naître de leur complicité artistique un duo sensible, hypnotique et hautement technique. Ils échafaudent avec L’un L’autre une ode radieuse à la beauté du « nous ».

Collaborant depuis plus de 10 ans, les deux interprètes unissent leurs approches respectives pour une première écriture chorégraphique conjointe. À sa source, l’exploration approfondie du travail de partenaire, leur passion commune. L’un L’autre révèle la poésie qui jaillit de la communion intime entre deux êtres. Au centre de la scène dépouillée, les corps, en symbiose, se conjuguent pour former une entité indissociable. Faite de poussées, d’appuis, de portés, leur danse repose sur un incessant support mutuel. Elle se déploie de manière cyclique, lyrique et virtuose, en un flot continu de mouvements et de figures qui tournent, s’enchevêtrent et se métamorphosent sans relâche. Les deux complices évoquent la solidarité, les relations humaines et leur puissant pouvoir de transformation.

esther rousseau-morin

Promue en 2007 de l’École de Danse Contemporaine de Montréal, Esther Rousseau-Morin a par la suite dansé dans de nombreux projets, dont ceux des compagnies telles que Le Carré Des Lombes, Bouge de Là, Maribé Sors De Ce Corps, Lorganisme (Caroline Laurin-Beaucage), Le Fils d’Adrien danse, Montréal Danse, Créations Estelle Clareton, Trois Tristes Tigres, Alan Lake Factori(e) et Animals Of Distinctions. En parallèle, elle enseigne dans des programmes de formation professionnelle le répertoire de plusieurs oeuvres.  De plus, elle agit pendant 6 années comme assistante aux classes de partenaires de Sylvain Lafortune avec qui elle a co-créé l’oeuvre L’un L’autre présenté en octobre 2018 à Danse Danse.

sylvain lafortune

Depuis 1979, Sylvain Lafortune danse à travers le monde pour des compagnies de renom telles Les Grands Ballets Canadiens, Lar Lubovitch Dance Co., O Vertigo et Montréal Danse.  Pigiste depuis 2000, il danse dans de nombreux projets, dont ceux de Montréal Danse (Prisme, Instant Community), Création Estelle Clareton (Monsieur, S’envoler en co-production avec Montréal Danse) et PPS Danse (Les chaises). Il enseigne dans plusieurs programmes de formation professionnelle, notamment à l’École de danse contemporaine et à l’École nationale de cirque. Il met en scène plusieurs spectacles de Cirque, dont deux avec le cirque Monti (Suisse) en collaboration avec sa collègue Marie-Josée Gauthier. Il travaille présentement sur la création d’Horizon vertical, un spectacle entièrement sur échasses avec Circus Stella. Ses recherches à la maitrise et au doctorat (UQÀM) sur le travail de partenaires en danse, les ateliers et conférences qu’il donne, les articles qu’il publie font de lui une autorité sur le sujet.

http://sylvainlafortune.ca

annick hamel

Diplômée en danse de l'Université du Québec à Montréal, Annik Hamel exerce sa pratique artistique depuis 32 ans sur les scènes montréalaises, nationales et internationales. De 1987 à 2017, elle œuvre au sein de la cie Montréal-Danse, où elle côtoie et collabore avec des figures importantes de la danse canadienne telles que José Navas, Benoit Lachambre, Paola de Vasconcelos, Danièle Desnoyers, Paul-André Fortier, Jean-Pierre Perreault, Daniel Léveillé, Ginette Laurin, Françoise Sullivan et James Kudelka. Elle participe aux créations d’artistes étrangers de renom : Natsu Nakajima (Japon), Suzan Marshall (E-U), Karine Pontiès (Belgique), Ae Soon Ahn (Corée du Sud). Annik mène aussi, en parallèle, une carrière comme pigiste où elle crée le spectacle « C’est l’histoire d’une femme » avec Wajdi Mouawad, José Navas et Paola de Vasconcelos. Plus récemment, elle a collaboré au travail de Marie Béland (Révélations), Catherine Gaudet (Au sein des plus raides vertus) et François Marquis (Sans faire de bruit). Son intérêt pour d’autres défis la pousse aussi à explorer de nouveaux médiums artistiques (théâtre, cinéma, modèle pour la photographie). L'homme de théâtre Denis Marleau (Cie Ubu) l'invite à se joindre à ses productions Hamlet et Intérieur. Elle participe également pendant quelques années au DOJO de Pol Pelletier sur le travail de l'acteur. Au cinéma, des 1er rôles lui sont donnés par les réalisateurs Gilles Noël (Erreur sur la personne), Jean Chabot (Mack Sennett), Mario Côté (Les saisons Sullivan), Raymond St-Jean (Haendel) et Mario Calvé (Sur la ligne). Depuis maintenant 12 ans, elle fait partie de l'ensemble vocal "Les Fous de la Gamme"  où en plus d'y exercer sa voix, elle crée la mise en scène de leurs spectacles. Depuis 2017, elle travaille auprès de la Cie Corpuscule comme répétitrice/conseillère artistique, ainsi que tout récemment  pour la Cie Sinha Danse, également à titre de directrice des répétitions/conseillère artistique.

antoine berthiaume

Montréalais d’origine, Antoine Berthiaume est un guitariste/compositeur actif dans le milieu de l’improvisation, de la musique contemporaine, de la danse et du théâtre. Son travail s’est enrichi de collaborations avec des créateurs tels que Gilles Poulin-Denis, Mélanie Demers, Annie Gagnon, Thierry Huard, Aurélie Pédron, Audrey Bergeron, Louis-Élyan Martin, Jessica Serli, Alan Lake, Louise Lecavalier, Cavalia et le Cirque du Soleil. On le retrouve sur une douzaine de parutions sur les étiquettes Ambiances Magnétiques, Audiogram, Vos Records (Japon), Incus Records (Angleterre), Sainte-Cécile, SONY et Starkland (É-U). Chroniqueur à ses heures pour le Classical Guitar Magazine, il rédige présentement une thèse en musique numérique à l’Université de Montréal sous la direction de Robert Normandeau.

marc parent

Marc Parent est concepteur d’éclairages depuis plus de trente ans. Spécialisé d’abord en danse contemporaine, il a collaboré au travail de dizaines de chorégraphes tant sur la scène québécoise que sur la scène internationale. Il a aussi travaillé fréquemment pour le théâtre avec différents metteurs en scène dont Denis Marleau, Martin Faucher et François Girard.
Dans la sphère du ballet contemporain il a crée les lumières pour plusieurs chorégraphes de la scène internationale, dont Kader Belarbi (La bête et la belle), Mauro Bigonzetti (Les quatre saisons) Didy Veldman (TooT / Le petit prince) et Stijn Cellis (Noces / Cendrillon / Le sacre du printemps).
Marc Parent a été mis deux fois en nomination pour un Masque de conception d’éclairages par l’Académie québécoise du théâtre, a reçu le Dora Mavor Moore award 2013 pour ''Oustanding ligthing design in dance'' du Toronto Alliance for Performing Arts. Il est présentement concepteur en résidence pour Les Grands Ballets Canadiens de Montréal.

marilène bastien

Marilène Bastien œuvre comme conceptrice de décors et de costumes dans le milieu du théâtre, du cirque et de la danse. Après ses études, elle profite d’une enrichissante expérience de six années de tournée internationale à titre de régisseur de scène au sein de la compagnie Marie Chouinard puis avec la compagnie O Vertigo. Aujourd’hui elle se consacre entièrement à la création. Fidèle collaboratrice de Ginette Laurin depuis leur rencontre en 2011, elle crée les décors et les costumes pour Le sacre du printemps (CCN – Ballet de Lorraine et l’Opéra National de Lorraine), Khaos (O Vertigo, 2012) ainsi que les costumes pour Soif (O Vertigo, 2014). Marilène est également une proche complice du chorégraphe Manuel Roque avec qui elle collabore depuis sa première création. Sa passion pour les arts vivants l’entraine vers nombre d’autres belles rencontres, notamment avec Louise Bédard, Audrey Bergeron, Chantal Caron, Jeff Hall, Hélène Langevin, Ismaël Mouaraki et Andréane Leclerc. Depuis 2012, Marilène se joint chaque année à l’équipe de création du festival Montréal Complètement Cirque et conçoit les costumes pour les 50 artistes acrobates et danseurs dirigés par le metteur en scène Anthony Venisse. À l’été 2015 Marilène signe les costumes du spectacle hommage à Beau Dommage Le monde est fou, une création du Cirque du Soleil mise en scène par Jean-Guy Legault. Au théâtre, elle participe récemment à des créations aux côtés des metteurs en scène Michel-Maxime Legault (Ce que nous avons fait de Pascal Brullemans), Kristian Frédric (La vraie vie de Gennaro Costagiola de François Douan et Jaz de Koffi Kwahulé) et Bernard Meney (Je ne tomberai pas – Vaslav Nijinski). En 2015 Marilène est nommée protégée d’Anick La Bissonnière, gagnante du prix Siminovitch.

estelle clareton

Femme que le langage et les gestes du corps passionnent, Estelle Clareton a longtemps interprété des pièces imaginées par d’autres chorégraphes avant de faire de la création son mode de vie. Aujourd’hui chorégraphe à part entière elle offre, avec ses créations, des plongées dans un univers en quête d’une virtuosité chargée de sens.

Depuis la fondation de sa compagnie, Créations Estelle Clareton, en 1999, la chorégraphe a su créer une œuvre forte et originale. Les thèmes abordés par la chorégraphe ont en commun un regard lucide et ludique posé sur l’existence, les relations humaines et l’expérience même de vivre, de grandir. Au cœur de sa démarche se trouve la tentative de comprendre d’où l’on vient, où l’on va et pourquoi nous y allons, sachant que tout ceci a une fin. Les thèmes de l’identité perdue et de la quête de l’autonomie habitent ses œuvres de façon récurrente. Et l’humour et le drame s’y côtoient.

En quinze ans, la compagnie a porté 12 projets de création, organisé des tournées ici et à l’étranger, et participé à des activités de développement de public.

www.creationsestelleclareton.com

jean-françois légaré

Diplômé en 2005 au Baccalauréat en danse à Université du Québec à Montréal, Jean-François s'illustre depuis 2000 sur la scène de danse contemporaine. Il a collaboré entre autres avec des chorégraphes tels que: Ginette Laurin, Jean-Pierre Perrault, Kate Hilliard, les Soeurs Lombardo, Harold Rhéaume, Sylvain Émard et Isabel Mohn. Artiste complet, il est aussi appelé à être conseiller chorégraphique et directeur de répétition auprès de plusieurs chorégraphes dont Jacques Poulin-Denis, Harold Rhéaume et au sein du Cirque de Soleil. Il a dédié les 10 dernières années aux spectacles jeunesses en tant qu’interprète et chorégraphe pour la compagnie Bouge de là, de Hélène Langevin. À travers sa carrière, il a été appelé à enseigner dans différents contextes et son langage a su stimuler plusieurs danseurs.

jessica serli

Certifiée de LADMMI (l'École de Danse Contemporaine de Montréal) en mai 2005, Jessica Serli est active dans le milieu montréalais de la danse contemporaine à titre d’interprète, chorégraphe et directrice des répétitions. On l’a vu notamment dans de nombreux projets chorégraphiques dirigés par Milan Gervais/Human Playground, Line Nault, Danse Carpe Diem/ Emmanuel Jouthe,  Audrey Bergeron, Amélie Rajotte, Bouge de là/ Hélène Langevin, Normand Marcy, Jacques Poulin-Denis/Grand Poney, PARTS+Labour Danse, Andrew Turner et Estelle Clareton. En parallèle à sa carrière d’interprète, elle s’intéresse à la direction de répétition et à l’assistance à la chorégraphie. Elle compte parmi ses collaborateurs : Annie Gagnon , Alan Lake Factori(e), Collectif Arielle & Sonia, Bourask, Amélie Rajotte, Ian Yaworski & Philippe Meunier et Floor Ryder and Tonik.  À titre de chorégraphe, elle a signé -40 Degrés (2005), Entre-Deux (2008), La Fièvre (2013), Petite faille (2015) et  Faille: deux corps sur le comptoir (2016). Fascinée par ce qui est caché et contenu, elle tente à travers ses recherches et ses créations, de dépouiller le corps de ses conditionnements pour faire éclore l’identité de l’être. Elle développe une gestuelle sensible reflétant les mécanismes inconscients qui caractérisent nos interactions en explorant le corps affecté (chargé, sensible, fragilisé), celui qui est du domaine des sensations, des émotions et des énergies (vitales et viscérales).

Please reload

© 2018 par filigrane arts vivants.

nous joindre | nicolas@filigrane.info